By Guy Chevalley

L’éclat des figues avant l’explosion

J’attends Constantina dans la maison presque vide. Elle aurait dû arriver il y a vingt minutes, ou deux heures, ou trois, je ne sais plus; ma montre s’est arrêtée hier, comme un présage du temps qui finit. Son avion s’est peut-être écrasé ou un bagage suspect a encore explosé et il a détruit l’aéroport. Si…