Nos mots dits

Penser la langue française depuis Cousins de personne, de nos premières amours québécoises à nos explorations francophones, demande d’avancer délicatement. Tout comme le temps, la langue fait partie de ces mots-embûches que l’on emploie sans y penser mais qui, quand on s’y penche, nous prend les pieds dans le tapis de l’évidence. Mot-symptôme où affleurent à la fois des enjeux de pouvoir et la trace de celles et ceux qui l’inventent au fil des conversations, des migrations, des lectures.

Consulter Nos mots dits

DMDM 2

« Dis-moi dix mots » et dix auteurs francophones réunis autour d’une même contrainte, à l’invitation de Cousins de personne et de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France. Un pont de dix mots de ouf tissé entre le Québec, la Tunisie, le Liban, la France, Haïti, le Gabon, le Cameroun et la Belgique, auquel chaque auteur a ajouté son grain de folie : un mot bien à lui.

Consulter DMDM 2

 

DMDM 1

Les Cousins de personne ont constitué une équipe d’auteurs dont l’audace n’a d’égal que le savoir-faire, bouquet de talents réunis en ce sympathique laboratoire, cet étonnant atelier : un hors-série spécialement conçu à l’occasion de la Semaine de la langue française et des « dix mots semés au loin ». Gageons qu’à la lecture de ces textes, tout résidu d’idée préconçue vis-à-vis du Québec et de sa littérature sera pulvérisé illico par la force tumultueuse d’un coup de foudre littéraire sans précédent. Notre littérature a bien un cachet tout à elle, unique, mais il n’est pas forcément celui que préfèrent protéger les esprits endormis. Car lorsque dix auteurs québécois s’attaquent aux dix mots de 2013, ça ne ronronne pas.

CONSULTER DMDM 1