From DMDM 2

« Dis-moi dix mots » et dix auteurs francophones réunis autour d’une même contrainte, à l’invitation de Cousins de personne et de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France. Un pont de dix mots de ouf tissé entre le Québec, la Tunisie, le Liban, la France, Haïti, le Gabon, le Cameroun et la Belgique, auquel chaque auteur a ajouté son grain de folie : un mot bien à lui.

Les cercles

Xénia était de ces personnes qui vous font douter des limites que vous attribuez au monde physique. La gravité, l’espace et le temps, l’éternel retour de la nuit et du jour – elle se jouait de ces concepts comme s’il s’agissait de simples fariboles. Capable d’être partout à la fois et de faire s’étirer ou…

Derviche

Oh oui peut-être vois-tu que tu nous as rejoint parce que tu as vu de la lumière par le hublot ou la lucarne ou le soupirail, tout dépend où nous nous trouvions quand tu nous as vus ou entendus ou peut-être tout ça à la fois, ce que nous faisions là, le charivari, le boucan,…

Une langue en feux de joie

Histoire d’ambiancer la Semaine de la langue française et de la Francophonie, Cousins de personne souligne la vivacité d’une langue que l’on dit menacée, ringarde, qui est souvent boudée, mais toujours debout. « Dis-moi dix mots » et dix auteurs francophones réunis autour d’une même contrainte, à l’invitation de Cousins de personne et de la Délégation générale…

La République de demain

Marche, on dirait qu’il va faire beau. Joë Bousquet, À prix d’ombre Derrière le zigzag infini d’une route couleur henné se trouve son logis. J’y cours respirer. Au pied de la maison des cigognes, les ombres d’un contentement. Aucune consolation sinon la route et l’oiseau qui se sait en vie. Nos mains n’auront eu de…

Pépito le veinard

Malgré le charivari que crachouillait la radio dont il avait mis le volume à fond, Pépito crut entendre des coups donnés à la porte. Il quitta le lit, baissa le volume, attrapa une serviette qui gisait sur une chaise en plastique et se dirigea vers le salon. Il fit des zigzags entre les fauteuils comme…

Port-Salut

À César, le chien de Jacqueline À Émile Il s’avance sur le sable jaune de cette plage écrasée par le soleil, la mer se retire en faisant un de ces bruits qu’on ne décrit pas. Parce qu’indescriptibles. Magiques. Puis elle revient couvrir ses pieds de son immense langue. Il resterait là toute sa vie. Dans…

Kaapshljmurslis

(En finnois, kaapshljmurslis désigne la sensation d’être serré dans les transports en commun mais ici, plus largement, il désigne la sensation d’enfermement.) + + + mais brossez-vous les dents + + + brossez-vous les dents + + + ce n’est pas difficile tout de même + + + l’hygiène est la base + + +…

Gagner la guerre

— Tu t’en débarrasses, Marcel, illico presto ! — Oui, bien sûr, tu sais que c’est prévu, on en a assez parlé, hein, mais enfin, je me disais, je pourrais peut-être en garder quelques-uns, ceux du fond, tu vois, je n’y toucherais pas, ah ça non, jamais, tu peux me faire confiance, seulement, voilà, ça pourrait…

Simon et le fleuve

L’hurluberlu avait l’air un peu ouf. Il déambulait en faisant des zigzags, sa tête ne tenait plus sur son cou : on n’aurait pu dire s’il était timbré ou soûl. Toute la soirée, il s’était ambiancé à tire-larigot, il avait préféré les fariboles aux échanges tranquilles avec son frère aîné. L’hurluberlu essayait de retrouver son chemin…

Aurores

Ziad inspira une longue bouffée de sa cigarette, le regard perdu dans l’aurore rose poudré de Beyrouth qui s’éveille, savourant le calme inhabituel de la ville dépourvue de son tohu-bohu ordinaireen cette heure matinale. Les porteurs mandatés par la Middle East Airlines vaquaient à leurs occupations avec une dextérité impressionnante, négociant leur chemin dans le…