By Pierre Samson

Avant d’être romancier, Pierre Samson a été banquier, chauffeur, barman puis recherchiste et scripteur à la télévision. Et lecteur insatiable. En 1995, il publie son premier roman, "Le Messie de Belém", remarqué par la critique. En 1998, son roman Un garçon de compagnie est en lice pour le Prix du Gouverneur général du Canada. En 2000, il reçoit le Prix de l’Académie (Québec) pour "Il était une fois une ville", également finaliste au Prix du Gouverneur général. En 2008, le Prix littéraire des collégiens lui est décerné pour "Catastrophes". En 2009, il publie "Arabesques" et, en 2013, "La Maison des pluies", Grand Prix du livre de Montréal.

Postlecture

Écrire des œuvres de fiction dans un monde obsédé par le présent, parce que le passé le rebute et que l’avenir l’angoisse, tient peut-être de la déraison. Le problème, avec le roman, c’est que, non seulement sa source est insondable, mais en plus il n’est jamais réellement terminé : il a été abandonné à une intersection…