By Mohamed Mahiout

Mohamed Mahiout est né en 1984 à Bains Romains, quartier du littoral algérois, que surplombe la forêt de Baïnem venant s’évanouir sur la mer. Entre le son et la lumière, il s'applique à graffiter des prés imaginaires avec des bâtons de craie salée, tenus au bout de quelques douilles de chevrotines. Il doit beaucoup aux toupilles de lui avoir appris la géométrie, et aux clous de l’avoir initié à l’art. Ses textes sont en vers comme en prose. Il écrit en français et en arabe algérien.

L’étoile à la lucarne : la poésie algérienne

On ne pourrait prétendre cerner chez un peuple la pratique du vers dont la richesse s’affirme tant par son cheminement que par sa diversité linguistique. De la même façon, on ne pourrait parler des influences poétiques, sans considérer les autres genres et formes littéraires et artistiques que fréquente le poète. D’ailleurs, découvrir la poésie algérienne…