By Julie Nadeau Lavigne

Née au Québec en 1983, Julie Nadeau Lavigne a été cousine de personne au Royaume-Uni, puis en France, question de bien secouer héritages et racines. Après des études en littérature et un heureux interlude comme libraire à Paris, elle revient s’installer à Montréal.

Entretien avec Elisabeth Daldoul, directrice des éditions Elyzad

Les éditions Elyzad ont été fondées en 2005 et sont basées à Tunis. Elles publient de la littérature en langue française. Cousins de personne tenait à aller à la rencontre de cette maison d’édition indépendante qui invite à une meilleure circulation des textes du Sud vers le Nord. Tout d’abord, Elyzad : que signifie ce mot ?…

École buissonnière

•Mathieu Arsenault•Album de finissants• La liberté est dans la poésie la liberté est dans les livres la liberté est un professeur qui parle et les étudiants sont assis depuis une heure et demie sans qu’on avance à rien de libérant. Mathieu Arsenault Elles sont rares ces œuvres qui touchent au plus près de l’expérience de l’adolescence. Album de finissants relève ce pari. Ce n’est pas un hasard si ce livre a fait l’objet d’une adaptation théâtrale mêlant comédiens professionnels et élèves du secondaire. Paru une première fois en 2004 et récemment réédité, le livre de Mathieu Arsenault secoue le lecteur…

Mondes possibles

Pour célébrer ses dix années d’existence, Le Quartanier publiait en fin d’année 2013 dix novellas, la Série Nova, écrites par des auteurs de la maison. Déjà reconnu pour ses couvertures qui accrochent l’œil, de facture simple mais aux couleurs franches, l’éditeur s’est associé au collectif Pointbarre pour offrir aux lecteurs de véritables objets d’art. C’est avec un plaisir non feint que nous retrouvons donc David Turgeon, auteur des Bases secrètes (Le Quartanier, 2012), pour ce court récit au titre singulier : La raison vient à Carolus. •David Turgeon•La raison vient à Carolus• Quelque chose de nous a survécu (n’est-ce pas…

Genèse laurentienne

Il fallait bien parfois que le soleil monte un peu de rougeur aux vitres pour que nous nous sentions moins seuls il y venait alors quelque souvenir factice de la beauté des choses et puis tout s’installait dans la blancheur crue du réel qui nous astreignait à baisser les paupières Marie Uguay 1. Laurentie ou Laurentia : paléocontinent qui comprenait l’Amérique du Nord et le Groenland. 2. Laurentie : « Mot créé récemment pour désigner le pays habité par les Canadiens français et dont le fleuve Saint-Laurent est la note géographique principale. » (Flore laurentienne, Frère Marie-Victorin, 1935) 3. Laurentie,…

Martine Delvaux : Les petites filles (modèles) récalcitrantes

 […] BB est venue chez moi manger des biscuits soda. Assise sur le comptoir de la cuisine, elle parlait sans arrêt, une tempête de miettes blanches tombait sur elle. Rien ne pouvait l’arrêter. Les phrases s’enchaînaient, les mots, les histoires, des trucs qu’elle rapportait ou qu’elle avait inventés. BB parlait comme une mitraillette, sa bouche était un dépotoir. Elle y avait logé l’histoire d’une petite fille qui, avec un économe rouillé pris dans un tiroir de la cuisine sans que sa mère ne le sache, avait percé la porte qui fermait le corps des filles. Je ne comprenais rien. C’était…

L’âme en captivité

•Natasha Kanapé Fontaine•N’entre pas dans mon âme avec tes chaussures• C’est à pas feutrés, « sans fusils ni souliers »,qu’il nous faut entrer dans l’univers poétique de Natasha Kanapé Fontaine. Même en se faisant discret, on se sent d’abord intrus : on rencontre des mots en innu, sans traduction, sans notes de bas de page, et on se demande un peu ce qu’on fait là. Le titre du recueil, un proverbe tzigane, ne dit pas autre chose que ceci : « Fais attention à moi. » Il s’agit d’un appel au recueillement, à la délicatesse, mais surtout au respect. Certains…

Savoir se perdre

•David Turgeon•Les bases secrètes• En terminant ce livre, on pourrait se demander : qu’est-ce que l’art du roman, en somme ? Une infinité de mondes qui se font et se défont, dont les morceaux tiennent ensemble par l’unique volonté de celui qui les raconte. Et lorsque le narrateur a envie d’explorer tout le champ des possibles, de tirer sur chaque fil pour voir jusqu’où il se déroulera, ça donne ce livre surprenant de David Turgeon : Les bases secrètes. Première incursion en prose d’un bédéiste – dont le nom, à notre grande honte, nous était jusqu’à présent inconnu – ce…