By Jean-Yves Bochet

Né en 1957, Jean-Yves Bochet est libraire depuis 1986, à l’enseigne de L’Iris Noir, à Paris. Il a travaillé pendant quinze ans, entre 1997 et 2012, en tant que collaborateur et chroniqueur, à l’émission « Mauvais Genres » à France Culture et a tenu une chronique dans Télérama pendant deux ans, sur la littérature fantastique, la science-fiction et la littérature américaine. Il anime et intervient régulièrement dans de nombreux festivals à Nantes, Saint-Malo, Lyon, etc. Il est chargé de cours sur la littérature et le cinéma, depuis une dizaine d’années à L’INFL (Institut National de Formation de la Librairie).

La grosse amour

C’est au tout début des années quatre-vingt, dans une petite salle d’art et d’essai (comme on les appelait à l’époque), rue du Faubourg-Montmartre, à Paris, que j’ai vu pour la première fois « les Bons débarras ». J’avais vu très peu de films québécois, sans doute un ou deux Gilles Carle (parce qu’on pouvait y voir Carole Laure à poil), mais c’est à peu près tout. Je suis allé voir ce film parce que le réalisateur avait le même nom que l’un de mes cinéastes préférés : Mankiewicz, dont j’aimais presque tout et particulièrement « The Ghost and Mrs. Muir…