By Georgette Leblanc

(AKA Sadie, Maggie Shnype, Évangéline)
Auteure native de Chicaben (la Baie Sainte-Marie) en Nouvelle-Écosse.
Écrit tôt le matin, l’avant-midi. Fascinée par les mots et le mystère, le sensuel de la parole et de sa poésie. Publié quelques premiers poèmes (et co-édité) dans les revues Éloizes (Moncton), Marache et Feux Châlins (Université Sainte-Anne), Feux Follets (University of Louisiana at Lafayette). "Cy l’Étranger", courte pièce de théâtre écrite et dirigée à la Cité des Arts à Lafayette. Collaborations (parole et voix) aux albums "Havre de Grace" (Radio Radio) et "le Couloir des Ouragans" (Vivian Audet). Contribution au dernier opus "3 / 4" (Arthur Comeau). Premier album "Sadie : les Archives Sonores de Georgette LeBlanc vol.1" publié à compte d’auteure. Collaborations avec artiste visuel François Gaudet. Publications, extraits et articles parus dans revues/anthologies Exit (Montréal), Constelacion de poetas francofonas de cinco continentes (México), Nuit Blanche (Québec). Romans poétiques "Alma", "Amédé" et "Prudent publiés" aux Éditions Perce-Neige (Moncton, NB). Ces trois derniers remarqués par le milieu littéraire et primés aux Félix Leclerc et le Masterwork Award de la Nouvelle-Écosse.
Mené ateliers d’écriture, enseigné cours, conférencière dans diverses institutions d’enseignement et festivals au Canada et à « l’étranger ».
Fricotteries, ricasseries, folies, tourments, joies, violences et tendresses poétiques à paraître prochainement. To be continued à www.georgetteleblanc.com ….

Parée

« IL » C’est toute alégore du sens. Alégore du chien. Alégore du chien de Brel. J’étais au fond du baril. Dans mon propre baril de poisson en train de sentir du pourri partout comme un fridge mal organisé. Comme mon fridge mal organisé. Te rends-tu compte du montant de stock qu’on peut garocher dans une nuit.…