By Gabriel Guérin

Gabriel Guérin est un lecteur éclectique qui, après de longues années de vadrouille à sillonner les bars et les tavernes du Royaume de Saguenay, s’est arrêté à Québec le temps de reposer son foie fatigué et compléter un baccalauréat en études littéraires. Ayant été tour à tour serveur, pompiste, manutentionnaire et guide patrimonial, cet incurable insomniaque partage désormais son temps entre une femme qu’il chérit, un projet de maîtrise en chantier, l’apprentissage de trois langues étrangères, son travail de libraire et la redécouverte constante de la littérature québécoise.

Illuminations

• Renaud Longchamps • Quatre saisons en enfer • J’ai appelé les bourreaux pour, en périssant, mordre la crosse de leurs fusils. J’ai appelé les fléaux, pour m’étouffer avec le sable, le sang. Le malheur a été mon dieu. Je me suis allongé dans la boue. Je me suis séché à l’air du crime. Et j’ai joué de bons tours à la folie [1]. Puis-je décrire la vision, l’air de l’enfer ne souffre pas les hymnes [2]. Depuis une vingtaine d’années, Renaud Longchamps – écrivain, poète et critique – aura su se mettre à dos bon nombre d’acteurs de l’intelligentsia…