Cousins de personne

anonymat_cdp_edito
Featured

Qui sommes-nous ?

Force est de constater que le silence, le secret, la réserve, nous sont devenus insupportables. Il faut pouvoir montrer ses papiers en toutes circonstances, pouvoir répondre de soi, avoir des goûts, des partis pris qui nous construisent en individualité irréductiblement exceptionnelle. L’identité structure nos perceptions et habite nos relations ; une identité qui, aujourd’hui, se…

© Justine Latour

Poste restante

Au moment même où les antagonismes se font de plus en plus forts, où tout circule à toute vitesse, photos, opinions mais aussi insultes, nous ressentons plus que jamais le besoin d’initier et de multiplier les correspondances. Des correspondances, ce sont à la fois des échanges, des passages secrets, les liens invisibles entre les choses…

Design : Thaïla Khampo // Photo : Jean-Michael Seminaro

Entre chien et loup

Avoir gardé soi-même la conscience de vivre dans un monde d’énigmes auquel c’est en énigmes aussi qu’il convient le mieux de répondre. Henri Michaux, Passages Il existe un fantasme récurrent en littérature, celui d’un roman qui ne serait qu’une suite d’incipit. Faire naître à répétition, ne faire que cela. On croise aussi des fins ouvertes,…

CDP_dmdm_lectures_WEB

Dis-moi dix mots dits

Nous avons demandé à quelques bouches ayant croqué des horizons variés de bien vouloir mâchonner, bousculer, chiquer les mots du DMDM 2015. Grâce à eux les textes ne restent pas de glace mais sont irrigués par des voix fortes, douces, sur des rythmes et des tons inattendus.   Mercis et embrassades à Annab Aubin-Thuot, Édouard…

À bouche renversée

Penser la langue française depuis Cousins de personne, de nos premières amours québécoises à nos explorations francophones, demande d’avancer délicatement. Tout comme le temps, la langue fait partie de ces mots-embûches que l’on emploie sans y penser mais qui, quand on s’y penche, nous prend les pieds dans le tapis de l’évidence. Mot-symptôme où affleurent…

Cartes sur table

En ces temps de vaches maigres et de serrage de ceinture, Cousins de personne ne regarde pas à la dépense et offre à ses lecteurs un numéro 8 tout en générosité. Pleins pouvoirs (enfin presque…) ont été accordés aux neuf auteurs qui composent le numéro de décembre. En résulte un amalgame de textes inédits, de…

© Justine Latour

Faire barrage

Qui dit résistance pense bien souvent action ou engagement politique. Sans négliger cette acception du mot, Cousins de personne a souhaité dévier légèrement de cette trajectoire obligée et revenir à son sens premier : la résistance comme phénomène physique d’opposition à une action ou à une force, comme opposition au passage du courant. Face à…

© Justine Latour

Postea

Post-partum, postface, postdater, posteriori, post-it,… vous l’aurez compris la thématique de ce numéro revêt le post comme d’autres le maillot des Bleus. Cousins de personne a proposé à des auteurs d’être à l’avant-poste de littératures qui n’ont de cesse de s’écrire, sur une ligne du temps plus circulaire que linéaire, qui invitent à entrer dans…

DMDM_Cousinsdepersonne.1_web

Une langue en feux de joie

Histoire d’ambiancer la Semaine de la langue française et de la Francophonie, Cousins de personne souligne la vivacité d’une langue que l’on dit menacée, ringarde, qui est souvent boudée, mais toujours debout. « Dis-moi dix mots » et dix auteurs francophones réunis autour d’une même contrainte, à l’invitation de Cousins de personne et de la Délégation générale…

Cousins de personne : les origines

Tout a commencé par un article de blog somme toute assez rieur et fortement inspiré d’un texte mémorable de l’écrivain québécois Hubert Aquin,  « Nos cousins de France », … billet de style coup de pied dans la fourmilière – vous savez, cette fourmilière passéiste et souvent méprisante de la culture francophone non-hexagonale – qui a suscité des réactions à foison et fouetté les solidarités. Devant ce raz-de-marée fort inattendu, vos indomptables toutes dévouées se sont dit qu’il fallait faire quelque chose… quelque chose de solide, de construit, de pérenne, de solidaire, de rebelle, d’insoumis… quelque chose de québécois, quoi ! Les semaines passant, le délire…