By Charles Bolduc

Après des études à Québec et à Lyon, Charles Bolduc a travaillé comme journaliste culturel et rédacteur de discours dans le milieu politique ; il travaille aujourd'hui dans les communications stratégiques. Il a publié deux recueils de nouvelles, "Les perruches sont cuites", en 2006, finaliste au Grand Prix littéraire Archambault, et "Les truites à mains nues", paru en 2012, finaliste au Prix littéraire du Gouverneur général 2012.

Son prénom dans la bouche

Il y avait quelque chose d’excessivement sensuel dans la souple rareté de son prénom. Un hiatus qui ravissait l’oreille, chevauchement fluide de voyelles accentuées, survol en trémolo du relief ombreux de sa personnalité. Chaque bouche y trouvait une nouvelle harmonie, une saveur inconnue, y révélait un sommet dont je m’empressais d’élargir les plaisirs, et je ne me lassais pas d’entendre les trois syllabes de son identité goûtées par toutes ces lèvres étrangères. J’ai tendance à croire que ce prénom fut la seule chose qui m’appartînt vraiment de sa personne, la seule réalité mesurable que je possédai jamais, avec une poignée…