By Bérengère Cournut

Longtemps parisienne, Bérengère Cournut vit désormais à Besançon, dans l’est de la France, mais prend volontiers le train, le bateau – l’avion quand elle est pressée. Elle publie des romans et des textes courts des deux côtés de l’Atlantique, aux éditions Attila (Paris) et L’Oie de Cravan (Montréal). Ayant jusqu’ici exploré des contrées essentiellement intimes et imaginaires (notamment dans "L’Écorcobaliseur", "Nanoushkaïa" et "Wendy Ratherfight"), elle tente actuellement une sortie d’elle-même sous la forme d’un roman consacré aux Indiens hopis d’Arizona.

Née contente

Frottement et hommage aux langues alertes et fécondes de Réjean Ducharme et d’Hervé Bouchard, ce texte a été écrit à l’invitation d’Hélène Frédérick, dans le cadre de sa résidence « Insoumission et littératures » à la Librairie du Québec, à Paris. Je suis née quasiment normale au bord d’une grande ville, mais il est infiniment plus…