By Benoît Bordeleau

Benoit Bordeleau vit et travaille à Montréal depuis 2005. Il a déposé en 2011 un mémoire de maîtrise en études littéraires (profil création, UQÀM) offrant une réflexion sur la note de terrain, l’écriture fragmentaire et le montage textuel au sein d’une posture d’écrivain flâneur. De 2009 à 2013, il a été tour à tour webmestre puis coordonnateur à La Traversée – Atelier québécois de géopoétique. Il a aussi œuvré pendant plusieurs années en tant qu’assistant de recherche au Laboratoire NT2 où il s’est entre autres intéressé aux représentations hypermédiatiques de la ville. En 2012, il a fait paraître un premier récit intitulé Au détour de l’habitude dans la collection « Éclats » de La Traversée. Il poursuit présentement des études doctorales, dans une perspective de recherche-création, qui conjuguent des réflexions sur le rapport entre flânerie, imaginaire et quotidienneté par le biais des représentations littéraires du quartier Hochelaga.

Hoche’élague

J’ai commencé à bloguer en 2008, peu de temps après avoir emménagé rue Darling, dans le quartier Hochelaga (Montréal). C’est d’abord sur Cerné, qui servait à meubler mes nuits d’insomnie, que j’ai commencé à témoigner d’instants glanés ça et là dans la ville, au fil de mes parcours habituels. Cela coïncidait, à l’époque, avec un séminaire dispensé par André Carpentier à l’Université du Québec à Montréal, portant sur les écrivains déambulateurs : il faut croire que je me suis identifié à ce type de posture. Les textes qui s’y retrouvent ont servi à la matrice d’un recueil de fragments publié…