By André Marois

Né à Créteil en 1959, André Marois a grandi dans la banlieue sud de Paris avant de s’envoler pour Montréal en 1992. C’est là qu’il a commencé à écrire. Depuis son arrivée, il a publié vingt-neuf livres au Québec et un seul en France ("Tueurs en 4×4" dans la collection « Le Furet »). Il écrit des romans noirs pour les adultes, des romans policiers pour la jeunesse et des nouvelles pour tirer sur tout ce qui bouge. Dans ses histoires, il s’intéresse plus aux victimes et aux bourreaux qu’aux policiers.

En 2013, il publie "La Fonction", un thriller pour adultes, ainsi que Les Voleurs d’espoir et Les Voleurs de mémoire, une dystopie en deux volets pour les ados.

Pour en savoir plus :
http://www.andremarois.com/
http://andremarois.blogspot.com/
http://fr.wikipedia.org/wiki/André_Marois

Putain de tabarnak !

Au départ, il y a la frustration de ma famille française qui ne trouve mes livres dans presque aucune librairie. Ensuite, il y a le constat que le polar québécois, en plein essor par ici, ne semble trouver que peu d’écho outre-Atlantique. Il y a enfin cette question concernant l’adoration des Français pour l’Amérique, son cinéma, ses grands espaces et ses auteurs de polars. Au pays de Molière, les Ellroy, Westlake, Lehane et autres Connelly sont plus connus que Réjean Ducharme et Chrystine Brouillet. En fait, ce ne sont pas seulement les écrivains américains qui cartonnent, mais l’Amérique elle-même, puisque…